Votre enquête généalogique : les grandes étapes


3 min lu
03 Jan

Les chiens ne font pas des chats

Du connu vers l’inconnu

Commencez par ce que vous savez.

Le point de départ, c’est VOUS, puis vos parents, vos grand-parents...

Ebauchez un premier arbre généalogique avec les informations dont vous disposez.

Interrogez vos proches

Poser des questions aux membres de votre famille est un excellent moyen d’obtenir des informations

sur les générations précédentes.

Commencez par vos proches et n’hésitez pas à interroger également toutes les personnes

susceptibles de vous fournir des renseignements sur l’histoire de vos ancêtres : voisins, collègues,

amis ...

Notez toutes les informations, ne négligez aucun détail, aucun renseignement, même le plus petit

indice peut se révéler une piste à exploiter au cours de vos recherches ultérieures.

Les documents de famille

Fouillez dans les fonds de tiroir ! Rassemblez et triez tous les documents familiaux, papiers

personnels qui peuvent vous aider dans votre enquête généalogique :

Actes notariés, lettres, journaux intimes, livres de messe, livrets de famille, vieilles cartes d’identité,

carnets de santé, faire-part, vieux menus, diplômes, bulletins scolaires, cahiers d’écolier, certificats de

travail, livrets militaires, livres de comptes, factures...

Étudiez attentivement chaque document pour en tirer le maximum d’éléments.

Les photographies

Les photographies sont une source privilégiée d’information : elles donnent un visage à un nom, nous

permettent de connaître la physionomie de nos ancêtres et de les replacer dans leur contexte social et

leur cadre de vie.

La disposition des individus peut donner des indications sur leur niveau social, leurs liens de parenté

ou le type de relations qu’ils entretenaient entre eux.

N’oubliez pas que se faire photographier était souvent un événement autrefois, et que celui-ci

correspondait presque toujours à un moment important de l’existence (baptême, communion,

mariage...).

Étudiez toujours les deux faces de la photographie afin de repérer les annotations manuscrites ou

l’adresse du studio photographique.

Les actes d’État civil (de 1796 à nos jours)

Qui dit généalogie dit filiation et donc état civil. L'état civil comprend notamment les actes de

naissance (N), de mariage (M) et de décès (D).

Il n’est généralement plus nécessaire de se rendre auprès de la commune qui a dressé l’acte d’état

civil pour en obtenir extrait ou copie.

La demande peut donc être introduite auprès de n’importe quelle commune de Belgique,

indépendamment du domicile du demandeur et de la commune qui a dressé l’acte.

Les copies et extraits d’actes de moins de 100 ans (50 ans pour les décès et 75 ans pour les

mariages) sont dits non publics : leur délivrance est fortement limitée pour des raisons liées à la

protection des données à caractère personnel.

Les personnes qui ont droit à des copies ou des extraits sont limitées à l’entourage proche de

l’intéressé. Il s’agit notamment :

•de la personne que l’acte concerne

•de son époux ou épouse

•de son cohabitant légal

•de son représentant légal

•de ses descendants ou ascendants

•de ses héritiers

•de leur notaire

•de leur avocat

Les actes de plus de 100 ans sont consultables auprès des Archives de l’État. Bon nombre d’entre

eux ont déjà été numérisés et sont disponibles en ligne.

Les registres paroissiaux

Les anciens registres paroissiaux, abondamment utilisés par les généalogistes, comprennent

essentiellement des actes de baptême (B), mariage (M) et décès (D) ou inhumation. Il existe des

tables alphabétiques par paroisse. Le tout est généralement conservé aux Archives de l'État dans les

provinces, de plus en plus rarement dans les communes ou dans certaines Archives de villes (cas de

Bruxelles, Anvers et Malines par exemple).

Selon les paroisses, les registres paroissiaux remontent au début du XVIIIe siècle, au XVIIe ou même,

dans des cas exceptionnels, jusqu'en plein XVIe siècle.

Sauf exception, les registres paroissiaux de toute la Belgique, ainsi que leurs tables, ont été

microfilmés. Ils sont disponibles en ligne.


Besoin d'aide ou de conseils ?

Que ce soit pour :

  • Démarrer votre généalogie
  • Débloquer une situation
  • Valider vos informations par la recherche d'actes
  • Informatiser vos données ou les mettre en ligne

Nous pouvons envisager, ensemble, une collaboration ponctuelle ou régulière, adaptée à vos besoins, à vos disponibilités et à votre budget.


Contact 

Myriam DE WIT

yaloumy@yahoo.fr

0474/68 25 53


Sources : 

http://www.guide-genealogie.com/guide/commencer.html

http://www.arch.be/index.php?l=fr&m=genealogiste&r=la-genealogie-par-ou-commencer


Lien vers l'accueil du site

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.